Promotion de la santé nutritionnelle des personnes migrantes via des agents de santé

Ce projet vise à évaluer la faisabilité et la portée d’un programme d’agents de santé communautaires promouvant une alimentation saine et une activité physique adaptée chez les personnes migrantes à Genève. Les agents de santé communautaires sont ici des personnes issues de communautés migrantes, formées et supervisées par des professionnels de santé pour relayer des interventions parmi leurs pairs.

L’objectif est de réduire les maladies non transmissibles parmi la population migrante via deux axes, la multiplication des actions et l’empowerment :

  1. En menant à large échelle et d’une façon culturellement adaptée des ateliers éducatifs (nutrition, activité physique) ciblant les femmes migrantes avec enfants, les femmes enceintes, les adolescents et jeunes adultes, et les seniors à risque de maladies chroniques, via un réseau d’agents de santé
  2. En agissant sur un déterminant social important de la santé qu’est l’emploi, afin que l’activité d’agents de santé soit un premier pas vers une formation, un stage ou un emploi dans le domaine santé-social pour les agents de santé eux-mêmes

Ce projet fait suite à un projet de promotion de la santé nutritionnelle des requérants d’asile, mené entre 2017 et 2019 par les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) et l’Hospice général, grâce à un financement de la Fondation Privée des HUG. Dans ce cadre, une volée pilote de 8 agents de santé ont donné des ateliers nutritionnels durant 4 mois dans des centres d’hébergement pour requérants d’asile.

Collaboratrices du projet : Ava Ewald et France Gurba (diététiciennes en santé communautaire), Gabrielle Zosso (maître d’activités physiques adaptées), Delphine Amstutz (cheffe de projet).

Partenaires principaux: HUG, Hospice Général, Centre de la Roseraie, Haute École de Santé de Genève.

Les HUG participent au recrutement des bénéficiaires des ateliers éducatifs, prêtent des locaux et fournissent une expertise inter-services et interdisciplinaire. L’Hospice général recrute les candidats agents de santé, les co-supervise et défraie leur activité. Le Centre de la Roseraie prête également des locaux et recrute des bénéficiaires. La Haute Ecole de Santé fournit une expertise méthodologique.

Financeur : Promotion Santé Suisse, dans le cadre de l’appel à projet « Prévention dans le domaine des soins » . Plus d’informations ici : promotionsante.ch/pds/projets-soutenus